Equateur 2018

L’école Célestin Freinet del Valle se trouve à Sangolqui, une petite ville à 23 km au sud de Quito. Cette école est la seule dans les environs à accueillir des enfants avec un handicap, ce qui pour les parents comme pour les enfants est d’un grand secours.

OÙ S'EST PASSÉE L'ACTION ?

Equateur 2018

COMMENT ?

Au mois d’août 2018, 5 bénévoles de l’association sont allés en Equateur pour apporter une aide financière et matérielle à l’école. Ils ont été chaleureusement accueillis par la directrice de l’école (Paulina) et son mari (Carlos).

L’aide a consisté en la réfection des bâtiments notamment les plafonds, la toiture et certains murs de l’établissement. Une clôture a été installée autour du jardin d’enfants pour les protéger d’un ruisseau.

La piscine a été restaurée et couverte ainsi que tout ce qui l’entourait pour permettre aux enfants qui en ont besoin de faire de la rééducation dans l’eau. Des panneaux solaires thermiques pour les besoins en eau chaude de l’école ont été installés et les aires de jeux ont aussi été aménagées.

Pour finir, ce fut la cuisine servant les collations des enfants qui a été restaurée (début 2019).

Grâce à un don de l’Ecole de Plein Air du Clos Chauveau (Dijon), dépendant de l’association des PEPBFC, ESCUELANDINA a pu offrir un fauteuil roulant à une élève de l’école souffrant d’épilepsie infantile avec d’autres symptômes neurologiques.

Tous les matins (du 6  au 27 août 2018), les 5 bénévoles de l’association ESCUELANDINA ont encadré, avec Paulina, la directrice,  les enfants de l’école. Parmi les activités proposées : dessiner, peindre, chanter, jouer au foot, cuisiner….

Grâce à ESCUELANDINA et au dynamisme de sa directrice, l’école Célestin Freinet del Valle permet, aujourd’hui, d’offrir aux enfants de Sangolqui de meilleures conditions d’accueil et de travail.

Cette action a pu être menée grâce au soutien financier du Secours Populaire qu’ESCUELANDINA remercie particulièrement.

La délégation de l’association ESCUELANDINA, composée de quatre étudiants de Dijon et emmenée par le professeur Olivier Aillaud, a été reçue à l’ambassade de France à Quito pendant son séjour en Équateur et a présenté son projet de l’école de Sangolqui ainsi qu’une conférence sur la Bourgogne.

ET MAINTENANT ?

Aujourd’hui, l’école Célestin Freinet del valle est une des rares écoles de la région à proposer une activité piscine aux élèves quelle que soit leurs capacités et même avec un handicap. Les projets continuent d’être créés ou en cours de réalisation. Installation de nouvelles structures comme des WC pour répondre aux nombres croissants d’élèves et aux conditions administratives éducatives.

Le contact est encore présent et le rapprochement entre l’Ecole de Plein Air de Dijon et celle de Sangolqui ne demande qu’à se développer.